Amor2
Création octobre 2017 - Représentations  3 > 15 octobre au Théâtre national

Amor


Tout commence par un lent glissement. Des mots qui se décomposent pour en former d’autres, dont le sens est perdu. Le fil de la pensée se lâche. Et puis la chute d’un corps qui n’en finit pas, une chute qui ressemble à un envol.

Seule en scène dansé par Michèle Anne De Mey, AMOR est un voyage chorégraphique et visuel de l’autre côté du miroir. Inspirée de l’univers de Lewis Caroll, cette création emmènera le spectateur dans une chute imaginaire, poétique et lumineuse. 

- Durée du spectacle 1h20

"On y danse en lévitation, emprunt à la magie nouvelle" Catherine Makereel - Le Soir (sept 2017)

Production déléguée Astragales asbl / Hélène Dubois
Assistante de production : Manon Faure
Assistante relations publiques : Caroline Dujardin
Une production Astragales asbl /création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles en coproduction avec Le Théâtre de Namur - Mars Mons arts de la scène – Canadian Stage (Toronto) - La Coop asbl, En partenariat avec Charleroi Danses Centre chorégraphique de la Communauté française, le KVS Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge. 


Création décembre 2015

Cold Blood


« Fabuleux voyage au cœur de l'infiniment subtil, Cold Blood poursuit l'expérience initiée avec l'inoubliable Kiss & Cry par la chorégraphe Michèle Anne De Mey et le cinéaste Jaco Van Dormael.
Alchimie sensible et inédite du cinéma, du théâtre et d'une « nanodanse » du bout des doigts, ce second opus dessine des images d'une bouleversante simplicité : les souvenirs que nous emportons lorsque nous passons de vie à trépas. Sur scène, les mains évoluent dans des décors de cinéma miniatures. Filmées en direct, les figures projetées restituent sur grand écran ce micro-monde animé dans un jeu d'illusion permanent. Cold Blood tient sa remarquable puissance émotionnelle en ce qu'il ne nous raconte rien de moins que la vie dans ce qu'elle a de plus infime, de plus dense et en somme, de plus essentiel. »
Texte de présentation du théâtre des Célestins, coproducteur.

- Durée du spectacle 1h20
- Le spectacle est déjà disponible en français, anglais, néerlandais, grec, allemand, italien.

« C’est une chose bien troublante et merveilleuse qu’a inventée Michèle Anne de Mey avec sa nanodanse » Fabienne Darge – Le Monde – Juin 2016

« Une grande réussite, un véritable tour de force... La danse est omniprésente, comme coeur affectif de l’oeuvre et grammaire de base de la fameuse « nanodanse », danse du bout des doigts. »
 Jean-Marie Wynants, Belgique - Le Soir – décembre 2015

« Il y a, dans l'univers si particulier du collectif Kiss & Cry, une forme de lenteur, d'onirisme, de mise à distance du monde. Quelque chose, aussi, de l'ordre de la douceur et de la mélancolie. TELERAMA, novembre 2016

« Les images que Van Dormael, le cinéaste, et de De Mey, la chorégraphe, créent sont extraordinairement magiques. » J. Kelly Nestruck ,Canada - Globe and Mail - Février 2016

Production déléguée MARS, Mons Arts de la Scène (manège.mons) (BE)
Production exécutive Astragales asbl (BE)
Production associée Théâtre de Namur (BE)
Coproductions Charleroi Danses (BE), la Fondation Mons 2015, KVS (BE), Les Théâtres de la Ville de Luxembourg (LUX), le Printemps des comédiens (FR), Torino Danza (IT), Canadian Stage (CA), Théâtre de Carouge (CH), Théâtre des Célestins (FR), La Comète - Scène Nationale de Châlons-en-Champagne (FR). Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Production et diffusion Hélène Dubois / Astragale asbl - Management et tournée Meryl Moens / MoDul cie.


Création 2011

Kiss and Cry


En 2011, Kiss & Cry est créé. Cet objet scénique non identifié, issu des imaginaires mêlés de Michèle Anne De Mey, de Jaco Van Dormael et de toute une équipe de brillants concepteurs, est en perpétuel état de grâce depuis.
Certes, l’idée de départ touche l’humanité tout entière: la mémoire que nous conservons des êtres qui nous ont constitués et qui ont disparu de notre territoire. Mais la révolution de ce spectacle vivant tient dans sa forme narrative singulière. Soit un film qui se tourne et se projette simultanément dans l’espace-temps théâtral, à partir de la création in vivo d’un nano-monde où de simples mains deviennent des personnages dansants au beau milieu de paysages miniatures.
Après plus de 250 représentations à travers le monde, plus de 100.000 spectateurs et en huit langues différentes, ce spectacle ambitieux est le résultat d’un travail en collectif qui bouscule les frontières de toutes les disciplines artistiques pour créer une œuvre chaque jour différente, chaque jour unique.

- Durée du spectacle 1h15
- Le spectacle est déjà disponible en français, anglais, néerlandais, espagnol, italien, grecque, coréen, allemand et japonais. 

Jaco Van Dormael associé à la chorégraphe Michèle Anne De Mey réussit ici l’une des oeuvres les plus étonnantes, inventives et émouvantes que l’on puisse voir. Avec nos larmes pour témoins. Télérama - Thierry Voisin - juillet 2013

Enchantement vertigineux, rapt hypnotique, humour, perfection d’un art. Le Figaro - Armelle Héliot - juin 2013

Pure magie, pur bonheur (...) ce spectacle étonnant, à nul autre pareil, mélange de poésie et de magie, de cinéma et de danse des doigts. La Libre Belgique – Guy Duplat – mars 2011

Kiss & Cry, l’objet scénique le plus original du moment. (...) Les aller-retours entre théâtre et cinéma opérés par ces Méliès d’aujourd’hui, (…) les images, oniriques ou drôles, sont superbes. Le Monde - Fabienne Darge - juin 2013

Production: Astragales ASBL associé avec Charleroi Danses, le manège.mons – Centre Dramatique et Les Théâtres de la Ville de Luxembourg. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Production et diffusion Hélène Dubois / Astragale asbl - Management et tournée Meryl Moens / MoDul cie.


dates

2017/2018


COLD BLOOD
28.09 > 30.09.17 – Châteauvallon - Scène Nationale Ollioules (FR)
19.10 > 20.10.17 – Théâtre du Blanc-Mesnil, Blanc-Mesnil (FR)
17.11 > 19.11.17 – Théâtre de Liège (BE)
23.11 > 24.11.17 – Bonlieu- Scène nationale Annecy (FR)
07.12 > 8.12 – Sartrouville
12.12 > 23.12.17 – Théâtre National, Bruxelles (BE)
09.01 > 03.02.18 – Théâtre de Carouge (CH)
avec une représentation en anglais le 26.01.18
23.02 > 24.02.18 – CC Hasselt (BE)
01.03 > 03.03.18 – Wolubilis (BE)
6.03 > 08.03.17 – Théâtre de Sénart, Lieusaint (FR)
19.04 > 21.04.18 – Ann Arbor (USA)
26.04 > 29.04.18 – Usine C Montréal (Canada)
26.05 > 27.05.17 – Québec (Canada)
30.05 > 02.06.18 – Boston (USA)
Suite de la tournée en construction

KISS AND CRY
16.9 > 17.9.17 – 高知県立美術館|The Museum of Art, Kochi (JP)
09 & 10.11.17 – Théâtre Champ Fleuri, Saint-Denis, Île de la Réunion (FR)
30.11 > 01.12.17 – L’Apostrophe Scène nationale de Cergy Pontoise (FR)
08.02 > 09.02.18 – Nuithonie, Fribourg (CH)
07.04 > 08.04.18 – Santa Barbara (USA) 

AMOR
03.10 > 15.10.17 – Théâtre National, Bruxelles (BE)
17.10 > 21.10.17 – Théâtre de Namur (BE)
21.11 > 22.11.17 – Mars Mons arts de la scène (BE)
À venir saison 18/19: 28.11 > 02.12.18 – Canadian Stage Toronto

©JulienLambert
Création 2014

Memories - lost in Oblivion


"Michèle Anne De Mey nous convie ici à un voyage dansé à fleur de peau à l’intérieur des bris d’une mémoire que l’on perd. Une exploration d’une extrême sensibilité. Lost in Oblivion, perdu dans l’oubli, est le sous-titre de cette nouvelle création. Un parcours, un voyage dans les éclats épars que réfléchit une mémoire brisée comme un miroir. Pour ce nouveau spectacle, la chorégraphe s’aventure à la lisière de l’absence, elle explore la fragilité de l’esprit dont le lien avec le présent s’effiloche. Ils seront trois à déambuler dans les brèches du souvenir et dans son intranquille mémoire. Et comme le corps a ses raisons que la raison ignore, c’est par leur corps offerts en images qu’ils sonderont ce pays du souvenir dont le sol se dérobe... Memories. Lost in Oblivion arrive à un moment singulier du parcours de Michèle Anne De Mey. Son temps est au dépouillement. La dérive qui l’engage ici prendra chair dans l’imaginaire des corps. Un acte qu’elle veut poétique. Un défi, une urgence."
Claire Diez, journaliste et spécialiste de la danse

Durée du spectacle 1h

Production Charleroi Danses, Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Production et diffusion Hélène Dubois


Post Image
Création Mars 2012

Lamento, solo pour Gabriella


Partant de l’unique fragment retrouvé de l’Arianna, opéra inachevé de Monteverdi, Michèle Anne De Mey crée pour sa collaboratrice de longue date - l’interprète d’exception Gabriella Iacono - une partition chorégraphique cousue à même la peau. Adoptant le parti-pris de la stricte transposition chorégraphiée du texte, celle-ci incarne avec force la figure tragique d’une Ariane dévastée par l’abandon et la trahison. Une pièce poignante qui revisite les codes de la tragédie antique pour mieux les propulser dans notre biotope contemporain.

- Durée du spectacle 50 minutes

« La déchirante beauté d’une lamentation dansée » Jean-Marie Wynants, Le soir
« A chaque étape, la danse change, toujours aussi dépouillée, mais où chaque tendon, chaque angle compte. Pleine d’émotions et sensualité » Guy Duplat, La Libre

contactez-nous

Pour toutes informations, n'hésitez-pas à nous contacter directement par e-mail ou via ce formulaire.


www.astragales.be
Suivez-nous sur facebook: @kissandcry.nanodanse


Email: info@astragales.be
Téléphone production: 0032.0472.826.326

Photos du site ©Julien Lambert

image

Envoyez-nous votre mail et nous vous informerons des futures tournées!